19 janvier 2008

Ce soir

Le ciel, ce soir

est une pomme nue

  la lune à mon chevet me berce d’insomnie

   et la ville, fardée

    aux longs bas de bitume,

     se balance, doucement, comme un océan saoul.

Le ciel, ce soir

est une pomme brune

  combien de soirs depuis l’autre ciel

   combien de matins ployant sous le joug des jours

    qui dévêtent toujours la ville aux cernes gris

combien de nuits d’insomnie, étales

cachant sous le khôl l’absence des étoiles

combien de jours chavirés par-dessus bord ?

Je ne sais,

Je m’en fiche !

Mon corps est âcre et crisse comme ce ciel et ce soir mal mûris.

Posté par isyrene à 12:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Ce soir

Nouveau commentaire