01 février 2008

i-syrene

Loharano-mamy : source d'eau douce.
Drôle de nom pour une fille des villes. J'aurais dû naître fille des montagnes, ou fille des rizières : la première source que j'ai vue était au creux d'une rizière, dans les environs de Tananarive donc. Au creux d'une rizière, au coin de 2 diguettes, discrète, limpide.
Etait-elle habitée par une zazavavindrano ?
Je m'y suis regardée, étonnée de voir à mes pieds la réalité de mon prénom.

Loharano-mamy : source d'eau douce.
Ici à Rennes, eau de Plancoët sans doute :-)
Ici à Rennes, habitée par l'i-syrene, celle qui vous accueille à la sortie du TGV : "Rennes, i-syrene, assurez-vous de n'avoir rien oublié avant de descendre du train."

I-syrene : sirène des eaux virtuelles, sirène des eaux imaginaires, sources embouteillées, rivières déviées, fleuves à grande vitesse. Sirène qui  hante mon prénom pour lui rappeler son origine : le creux d'une rizière, au coin de 2 diguettes.

Posté par isyrene à 13:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur i-syrene

    Anarana

    i Maharavo ...

    nom équivoque pour un casse-pied !

    Par contre Miaro Zo c'est cool ,c enthousiaste.

    ba kely ankia e !

    Posté par isekely, 28 février 2008 à 16:09 | | Répondre
  • denizkizi

    denizkizi
    comme un point sur la nuit
    qui étreint la lune
    et s'enfuit
    et s'enfuit
    denizkizi
    comme un point sur la nuit

    Posté par denizkizi, 17 décembre 2008 à 00:05 | | Répondre
Nouveau commentaire