06 mai 2008

Myth, Sidi Larbi Cherkaoui, 30 avril 2008 à Rennes

Pour Lura.
Danse avec les ombres, danse avec tes ombres. Voilà ce que ce spectacle m'a dit.
Les ombres : plurielles, multiples, profuses.
Les ombres : polyglottes et chantantes.
Les ombres : joueuses, taquines, moqueuses. De nous si grossiers quand nous nous détachons d'elles, mufles apeurés.
Elles grognent, elles dansent, elles pleurent. Elles accompagnent. Glissent sur le sol quand nous fendons l'air. Insaisissables.
Elles réparent et elles consolent aussi. Quand nous nous retrouvons seuls, seuls dans nos folies, dans nos lâchetés, dans nos solitudes. Elles nous apprivoisent.
Les ombres : elles se défendent quand nous les attaquons, à coup de crucifix, à coup de livre, à coup de pieu. Les ombres : solidaires entre elles. Elles ne nous jugent pas.
Les ombres : danseurs magnifiques vêtus de noir, chanteurs, qui murmurent, qui caressent, qui donnent corps à la musique de Micrologus, musique métisse, arabo-andalouse, byzantine, italienne et espagnole, méditerranéenne du temps des brassages et des guerres entre chrétiens et musulmans.

La musique de Micrologus : quelle merveille... Quelle autre musique pour accompagner les contorsions des ombres ?

J'ai vu une version tronquée du spectacle : le 30 avril, il manquait une danseuse. Et une version complète, le 2 mai, avec la psychanalyste rousse, donc. J'ai préféré la version tronquée. Moins de paroles, plus d'émotion.
Emotion : les ombres me couraient sur le dos, sur les bras, ou étaient-ce mes propres ombres qui se sentaient appelées par la musique ? Qui cherchaient à sortir et monter sur la scène, tournoyer et danser, comme on ne peut dans la vie ? Dieu ! Danser et faire danser ce qui est nuit en moi, ce qui est nocturne, sombre. Ce qui est effrayant, et ce qui est effrayé. Danser et faire danser !

Posté par isyrene à 11:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Myth, Sidi Larbi Cherkaoui, 30 avril 2008 à Rennes

Nouveau commentaire