29 mars 2008

29 mars 1947 - 29 mars 2008

Mon grand-père en était, Dadabe Raoninarivo.Mon grand-père que je n'ai pas enterré, moi la partie-si-loin, la partie-si-longtemps.Maintenant que je bois, je verserai pour lui la première gorgée d'alcool, pour lui qui ne boit plus. Pour lui, et pour Bebe Rajemiarisoa, ma grand-mère. Celle dans les bras de laquelle j'allais dormir, jadis, quand mes fantômes devenaient trop envahissants. A mon père aussi, car les morts n'ont plus de torts. A Dadafara, à Bebe Ramanana. A tous mes morts. 29 mars 1947. Je revois ses larmes, ses larmes,... [Lire la suite]
Posté par isyrene à 10:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 mars 2008

Strange fruit, Billie Holiday

Une vidéo. Pourquoi cette chanson me fait-elle penser à l'insurrection malgache de 1947 ?La forêt peut-être, la forêt où pourrissaient ceux qui n'ont pas été tués ou capturés, fruits tombés de quel arbre ?Je pense à la forêt nourrie par leurs chairs, plus dense, plus sombre,  plus terrifiante sans doute, peuplée de leurs âmes qui n'ont pas trouvé de repos.Je pense à la négation de leur humanité.
Posté par isyrene à 18:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 février 2008

Plumes rebelles - Café littéraire "Madagascar, 1947", 3 février 2008 à Rennes

Madagascar, 1947, un livre de Jean-Luc Raharimanana. Un épisode de l'histoire franco-malgache que je ne connais pas, ou peu. Souvenir de mon grand-père Charles Raoninarivo en larmes le 29 mars de chaque année ; larmes bouleversantes pour la petite fille que j'étais, venant d'un homme si grand, si fort. Souvenir du seul récit que j'en ai entendu : séjour en prison, parmi les rats ; les rats, concurrents des maigres gamelles, les rats prédateurs des maigres prisonniers, les rats, terreur des hommes qui se relayaient pour monter la... [Lire la suite]
Posté par isyrene à 10:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]