27 mars 2008

Recordaras

Un ano de amor, de Luz Casal. Des souvenirs, comme les perles d'un chapelet, à égrener les jours sans rien, comme d'autres prient ou passent le temps.Des souvenirs doux et polis tant je me les suis repassés, perles égrenées entre les doigts, donc. Prières au temps qui passe ? Prières contre l'oubli, contre la mort de l'oubli.Des souvenirs d'êtres aimés, et partis au loin, ou morts, ou disparus. Des souvenirs de lieux aimés où l'on ne reviendra plus. Je les égrene, perle après perle. Prières au temps qui ne revient jamais. Des... [Lire la suite]
Posté par isyrene à 17:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 mars 2008

Aucun express, Bashung

J'ai réécouté hier "Fantaisie militaire" de Bashung.Textes magnifiques ! Je ne peux pas m'empêcher de relier mes 2 préférés... Dehors :... faudra se serrercomme une forêt viergefaudra se mêlernos lianes infinieseffet de serrema vie sous verres'avèreébrechée... Aucun express :aucun express ne m'emmènera vers la félicitéaucun tacot n'y accosteraaucun concorde n'aura ton envergureaucun navire n'y vasinon toiaucun trolley ne me tiendra si haut perchéaucun vapeur ne me fera fondredes escalators aux charriots ailésj'ai tout... [Lire la suite]
Posté par isyrene à 13:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 février 2008

Isekely, Mahaleo.

Isekely : mon petit toi, ma petite toi.Premier amour, précieux et fou, qui met du soleil et de la joie, dans le coeur bien sûr, dans la rue*, dans la ville, dans le monde**. Isekely : petit chéri, petite chérie.Isekely : petit toi chéri, petite toi chérie.Douceur de ma vie, lune, étoile qui brille dans la nuit.Je vois défiler les escaliers d'Ambanidia, un quartier de Tananarive. Jeux de lumières sur les marches de pierre, ombres mouvantes, herbes folles. J'ai 7 ans ? Je quitte l'école Polichinelle et vais chez ma grand-mère. Elle... [Lire la suite]
Posté par isyrene à 12:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]