07 mai 2008

La belle aux longs cheveux

Que ce soit Imaitsoanala ou Ranoro, les belles des contes malgaches ont de longs cheveux. De longs cheveux que j'imagine reflets parfaits de leur habitat d'origine. Imaitsoanala a des cheveux de jungle, Ranoro de fonds marins. Cheveux fantasmés aux sortilèges innombrables, rappels de l'obscurité des sous-bois, rappel du silence de la mer.

La belle aux longs cheveux donc, celle-ci, n'épousa pas un roitelet malgache. Elle épousa un coopérant. Grand, blanc, venu de loin. Reparti au loin, emportant dans ses bagages la belle et ses cheveux. Cheveux du bout du monde, cheveux huilés et tressés, cheveux parfumés qui diffusaient des rêves de princesses lointaines, de fées des forêts vierges, de sorcières apprivoisées par de beaux chevaliers servants.

10 années sont passées. De beaux enfants sont nés.
Un matin de printemps, la belle aux longs cheveux a eu un coup de blues : tout ce ciel par ses fenêtres ! tous ces oiseaux dans ce ciel ! Où étaient sa forêt et sa mer ? Dans ses cheveux, dans ses cheveux ! Elle les a dénoués, elle les a déroulés, mais n'y a rien trouvé... Elle les a fait couper.

Depuis, elle va, elle vient, entre les 2 pays, cheveux courts dans le vent.
Plus de sortilèges, plus d'enchantements.
Elle, rien qu'elle.

Posté par isyrene à 16:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur La belle aux longs cheveux

Nouveau commentaire